TOUR EIFFEL

Du haut de cette vieille dame d’acier, 125 ans nous contemplent. Et pourtant… Personne ne gageait de sa longévité. Affublée de surnoms tels « Chandelier creux » ou « tragique lampadaire », la tour Eiffel (7ème arrondissement), avec ses sept millions de visiteurs annuels, est aujourd’hui l’emblème incontesté de Paris.

Au fer rouge.

L’Exposition Universelle de 1889 est à inscrire au fer rouge : on y célébrait l’anniversaire de la Révolution française et l’apogée du fer. C’est dans ce contexte que naquit le projet de Gustave Eiffel. Ce projet souleva une opposition féroce entre les partisans de la modernité et de l’Art nouveau, et, les signataires de la protestation publique des « 300 » (en référence à la hauteur de la tour). Concédée pour vingt ans, elle dut son salut à son altitude au profit de la première émission radiophonique (TSF), puis de la télévision.

Vue générale sur la Tour Eiffel, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT
Vue générale sur la Tour Eiffel, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT

À donner le vertige
 !

C’est le plus haut monument de France avec 324 mètres de haut (avec antennes) sur une base au sol large de 125 mètres et boulottés avec 2,5 millions de rivets. Depuis l’an 2000, 20.000 ampoules scintillent au début de chaque heure jusqu’à 1h en hiver et 2h en été.

La tour Eiffel et les toits de Paris sous la brume, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT
La tour Eiffel et les toits de Paris sous la brume, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT

Profitez de l’attente pour saluer le maître du lieu : son buste en bronze de Bourdelle se trouve au pied de la tour. Après ? Libre à vous : emprunter les ascenseurs panoramiques ou partir à l’assaut de ses 1.665 marches (1er étage : 57 mètres, 2ème étage : 115 mètres). Le must ? Le bar à champagne au sommet… Et si Gustave Eiffel empruntait chaque jour l’escalier pour rejoindre son bureau situé au sommet, il avait déjà pensé aux ascenseurs hydrauliques.

Pompe de l'ascenseur hydraulique, Tour Eiffel, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT
Pompe de l’ascenseur hydraulique, Tour Eiffel, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT

Véritable prouesse technique, ils permirent aux visiteurs de s’élever dans les airs en 1899 ! Pour conserver sa robe de fer, la tour Eiffel se couvre de peinture. Mais la belle est coquette et gourmande : tous les sept ans, 50 tonnes de peinture sont nécessaires. Trois nuances différentes (la plus foncée en bas et la plus claire en haut) assurent l’homogénéité de sa couleur bronze.

La tour Eiffel dans les arbres, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT
La tour Eiffel dans les arbres, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT

Y aller : Tour Eiffel Avenue Gustave Eiffel, Paris 7ème. M° Bir-Hakeim ou Ecole-Militaire ; RER Champ-de-Mars-Tour-Eiffel / www.toureiffel.fr


Largeurs de vues.


Depuis les étages de la tour, la vue sur le Champ de Mars et le Trocadéro est imprenable. Aménagé en 1878 en l’honneur de la victoire française sur les révolutionnaires espagnols lors de la bataille du fort du Trocadéro à Cadix, cet ensemble comprenait l’esplanade, les jardins et un palais.

Le Palais de Chaillot au loin, Paris 16ème © Isabelle SIBOUT
Le Palais de Chaillot au loin, Paris 16ème © Isabelle SIBOUT

Remplacé en 1937 par l’actuel palais de Chaillot, ce chef d’œuvre néo-classique enlace de ces deux pavillons les jardins et l’esplanade du Trocadéro.

Le Trocadéro depuis la tour Eiffel, Paris 16ème © Isabelle SIBOUT
Le Trocadéro depuis la tour Eiffel, Paris 16ème © Isabelle SIBOUT

Il n’est pas rare d’y voir des Parisiens qui se rafraîchissent dans les bassins, dont les jeux d’eau visent la tour Eiffel… De l’autre côté, le Champ de Mars : lieu de manœuvres militaires, puis de courses de chevaux (dès 1790 !), il fut longtemps le théâtre des célébrations révolutionnaires. Depuis, il a retrouvé la paix, mot inscrit en 32 langues sur un mur érigé en l’An 2000. Aujourd’hui, on s’assoit dans l’herbe et on laisse s’égarer le regard sous les jambes de la tour Eiffel… Pour un autre point de vue !

Le Champ de Mars depuis la tour Eiffel, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT
Le Champ de Mars depuis la tour Eiffel, Paris 7ème © Isabelle SIBOUT

 

1 commentaire sur "TOUR EIFFEL"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *