SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS

 

Certes, Saint-Germain-des-Prés, situé dans le 6ème arrondissement, a changé avec l’arrivée des boutiques de luxe qui y ont fleuri. Mais on aime toujours autant le quartier : flâner parmi les librairies, galeries d’art et boutiques d’antiquités, se poser dans l’une de ses brasseries, reste une expérience incontournable.

Deux places…

L’art intégré à l’espace urbain ? Sur la place du Québec, comme la glace des grands froids du Nord, le sol se soulève ! En réalité, il s’agit de la fontaine du sculpteur Charles Daudelin, pionnier en la matière.

Place du Québec, Sains-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Place du Québec, Sains-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

En face, la place Saint-Germain-des-Prés et son église, le plus ancien sanctuaire roman de la capitale, où repose René Descartes (sans son crâne, conservé au Musée de l’Homme…). L’église tire son nom de l’évêque de Paris, Saint-Germain, auquel on accola « des Prés », le lieu de culte ayant été bâti sur une prairie.

L'église Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
L’église Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Trois brasseries…

Autour de la place se trouvent les trois prestigieuses brasseries, qui perpétuent l’ »esprit Saint-Germain » : le Café de Flore et Les Deux Magots accueillirent en leur temps Beauvoir, Sartre, Apollinaire, Camus, Prévert parmi tant d’autres. On continue de s’y attabler pour « voir et y être vu ». On ne sait jamais… Légèrement en retrait, la troisième de la triade est l’incontournable Brasserie Lipp : s’y croisent tout naturellement les personnalités des milieux politique, cinématographique, littéraire, et les habitants du quartier, autres fidèles habitués du lieu.

Intérieur de la brasserie Lipp, Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Brasserie Lipp
Intérieur de la brasserie Lipp, Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Brasserie Lipp

Où ? 

→ Café de Flore  172, boulevard Saint-Germain. M° Sant-Germain-des-Prés. Tél. : 01 45 48 55 26 / www.cafedeflore.fr

→ Les Deux Magots  6, place Saint-Germain. M° Saint-Germain-des-Prés. Tél. : 01 45 48 55 25 / www.lesdeuxmagots.fr

→ Brasserie Lipp  151, boulevard Saint-Germain, Paris 6ème. M° Saint-Germain-des Prés. Tél. : 01 45 48 53 91 / www.brasserielipp.fr

Devanture de la brasserie Lipp, Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Brasserie Lipp
Devanture de la brasserie Lipp, Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Brasserie Lipp

INTERVIEW

de Claude Guittard,Directeur de la brasserie Lipp.

Claude Guittard, depuis combien de temps dirigez-vous la brasserie Lipp, fondée en 1880 ? 

Depuis 2001. Mais j’y suis depuis 1992 ! Je suis d’abord entré comme garçon, puis j’ai gravi les échelons : chef de rang, maître d’hôtel, 1er maître d’hôtel, enfin, directeur.

♦ Vous perpétuez la tradition du lieu, celle de Maurice Cazes, qui en fut le directeur de 1920 à 1990 ?

Complètement. C’est même l’une de mes missions. En plus de faire fonctionner l’établissement avec ses 130 places, et ses 75 salariés. Comme un gardien du temple : le menu  a 60 ans et le décor Art décor est figé depuis 1920.

♦ Pourquoi un tel parti pris ?

Nous faisons partie intégrante de Saint-Germain-des-Prés. Compte tenu des clients célèbres qui sont entrés ici, des événements qui s’y sont déroulés, on n’a pas le droit de changer quoique ce soit. Nous appartenons au patrimoine parisien. Au point que, à la demande de nos clients, en particulier Jack Lang, le lieu a été classé (1989). C’est une chance d’avoir une clientèle politique. Entre autres.

♦ Justement, quelle est votre clientèle ?

Majoritairement, celle du quartier : on reste une brasserie du quartier, ouverte toute la journée. On a également une clientèle politique, et bien sûr, les éditeurs. Les touristes viennent aussi, cependant, nous privilégions nos clients habitués.

♦ Existe-t-il encore les règles de bienséance propres au lieu, comme celle pour les messieurs de ne pas retirer leur veste ?

Oui, on essaie de faire perdurer quelques règles, eu égard à l’endroit et eu égard à la clientèle. Certes, les codes vestimentaires ont changé. Mais un homme en short, comme ce client qui rentrait de week-end, n’a pu rentrer. Il est allé dans une boutique à côté s’acheter un pantalon, et il est revenu ici… ».

♦ Merci.


Une multitude de galeries d’art.

Un groupe de musique jouant sur la place Saint-Germain, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Un groupe de musique jouant sur la place Saint-Germain, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Pour le plaisir des yeux, rien ne vaut les nombreuses galeries d’art, vitrines de décoration, antiquités et boutiques chics jalonnant les rues de Seine et Jacob, celle-là même où vécut Colette, dont une plaque commémorative rappelle son passage (au n° 28).

Une cour intérieure rue Jacob, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Une cour intérieure rue Jacob, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Furstemberg.

Une petite pause s’impose rue de Furstemberg avec sa charmante placette aux quatre paulownias. S’y trouve la dernière demeure du peintre Delacroix, transformée en musée intimiste qui présente ses œuvres et ses souvenirs personnels.

La place Furstemberg, Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
La place Furstemberg, Saint-Germain-des-Prés, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Où ? 

→ Musée National Eugène-Delacroix  6, rue de Furstenberg, Paris 6ème. Tél.: 01 44 41 86 50 / www.musee-delacroix.fr

Les rues adjacentes, Passage de la Petite Boucherie, Cardinal, de l’Echaudé et de l’Abbaye, ont conservé quelques hôtels particuliers du XVIIIème siècle, dont on visiterait bien volontiers les cours intérieures.


Des Cannettes jusqu’à Saint-Sulpice.

De l’autre côté du boulevard Saint-Germain, on emprunte directement la rue des Cannettes, particulièrement animée le soir : y subsistent quelques endroits aux caves voûtées pour manger un bout et prendre un verre.

Au bout, l’Eglise Saint-Sulpice, l’une des plus grandes églises de Paris : elle abrite de belles peintures de Delacroix et ses orgues sont réputés dans toute l’Europe.

L'église Saint-Sulpice, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
L’église Saint-Sulpice, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Elle domine la place, où trône la « Fontaine des quatre points cardinaux » représentant les quatre orateurs sacrés, Massillon, Fénélon, Bossuet et Fléchier.

La fontaine Saint-Sulpice, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
La fontaine Saint-Sulpice, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

En direction du Jardin de Luxembourg, on goûte enfin au calme champêtre des rues piétonnes Servandoni et Férou. Mais seulement après avoir fait « le plein » de littérature, nourriture et (haute) couture (pour les plus argentés) au cœur de Saint-Germain-des-Prés.

La rue Férou, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
La rue Férou, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

 

1 commentaire sur "SAINT-GERMAIN-DES-PRÉS"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *