Une brasserie place Saint-André-des-Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

SAINT-ANDRÉ DES ARTS – ODÉON

Quel quartier vivant ! Ce carrefour situé dans le 6ème arrondissement de Paris est animé par le flot des étudiants, des promeneurs et des amateurs de théâtre et de cinéma.

Au cœur de l’Odéon.

Le domaine médical tient le haut de l’affiche avec toutes les librairies spécialisées qui entourent l’une des plus anciennes facultés de médecine d’Europe, la Faculté René Descartes, située rue de l’Ecole de Médecine.

Publicité ancienne "Instrumentation médicale", rue Monsieur le Prince, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Publicité ancienne « Instrumentation médicale », rue Monsieur le Prince, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Faculté René Descartes, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Faculté René Descartes, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

Toute proche, la place de l’Odéon : elle n’a pas bougé depuis 1779 ! Donnant sur les jardins de l’hôtel de Condé, ses beaux immeubles entourent cette place en forme d’hémicycle. Un signe ? Y trône en effet le fameux théâtre de l’Odéon (théâtre de l’Europe), entouré d’arcades, qui date de la fin du XVIIIème siècle.

Rue de l'Odéon avec son théâtre au fond, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Rue de l’Odéon avec son théâtre au fond, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

Il a eu le privilège d’accueillir la première du « Mariage de Figaro » de Beaumarchais, une pièce alors jugée subversive, qui envoya son auteur en prison. Aujourd’hui, il est l’un des rares à programmer des pièces en langue originale sur-titrée. En face, la rue de l’Odéon jalonnée de boutiques d’antiquités (dont « animalières »…), galeries et librairies, comme celle de Monte Christo qui, imperturbablement, continue de nous faire voyager à la manière de Jules Verne.

Librairie Monte Cristo, Rue de l'Odéon, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Librairie Monte Cristo, Rue de l’Odéon, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

Le Carrefour de l’Odéon.

La rue nous emmène jusqu’au Carrefour de l’Odéon truffé de salles de cinéma : grands écrans, art et essai… Il y en a pour tous. Centrale, la place Henri-Modor, animée de jour comme de nuit, est reconnaissable à l’imposant Danton. Ce groupe de bronze (et sa maxime tout en « audaces ») fut édifié fin XIXème, à l’emplacement même de la maison de l’orateur.

Statue représentant Danton, place Henri Mondor, Carrefour de l'Odéon, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Statue représentant Danton, place Henri Mondor, Carrefour de l’Odéon, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

En face de la statue, le passage de la Cour du Commerce-Saint-André, est un comble du ravissement : pubs et salons de thé à l’ancienne sont idéaux pour une pause.

La Cour du Commerce Saint-André, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
La Cour du Commerce Saint-André, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Le relais Odéon, Cour du commerce Saint-André, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Le relais Odéon, Cour du commerce Saint-André, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Dans cette cour, en 1790, le docteur Guillotin testait sa « machine philanthropique à décapiter » sur… des moutons, tandis que Marat y imprimait sa feuille de chou, « L’Ami du peuple ». Le siècle suivant, Sainte-Beuve y élisait domicile.


Jusqu’à Saint-André des Arts.

Ne manquez pas le Procope, le plus ancien café de Paris (1686). Jugez plutôt : Diderot et d’Alembert y ont commencé la rédaction de leur fameuse encyclopédie en 1727 !

Le Procope, Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Le Procope, Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Plaque à côté du Procope, Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Plaque à côté du Procope, Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Un passage riche en histoire donc qui nous conduit de l’autre côté : la rue Saint-André des Arts. S’y côtoient boutiques de mode, maisons d’édition, fallafels à déguster sans modération, et soudainement, une ancienne demeure, « la maison de l’éléphant » (n°51), construite par Coyctier, médecin de Louis XI (1467).

La maison de l'éléphant, rue Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
La maison de l’éléphant, rue Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
La maison de l'éléphant, rue Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
La maison de l’éléphant, rue Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Après la visite, on peut s’accorder une pause à l’ombre des platanes, et se restaurer : il y a le choix de bistrots et restaurants sur la place éponyme, vers laquelle elle s’achemine : au café littéraire Les Editeurs pour un bouillon de culture, au Café Laurent, une véritable institution ouverte en 1690 cachée entre les murs de l’Hôtel d’Aubusson.

Café Les Editeurs, Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT
Café Les Editeurs, Saint-André des Arts, Paris 6ème © Isabelle SIBOUT

Où ?

→ Librairie Monte Cristo 5, rue de l’Odéon, Paris 6ème. M° Odéon. Tél. : 01 43 26 49 03 / www.librairiemontecristo.com

→ Le Procope  13, Rue de l’Ancienne Comédie, Paris 6ème. M° Odéon. Tél. : 01 40 46 79 00 / www.procope.com

→  Les éditeurs  4, Carrefour de l’Odéon, Paris 6ème. M° Odéon. Tél. : 01 43 26 67 76 / www.lesediteurs.fr

→  Café Laurent  (Hôtel d’Aubusson)  33, rue Dauphine, Paris 6ème, M° Saint-Michel-Notre-Dame. Tél. : 01 43 29 43 43 / www.hoteldaubusson.com

Enfin, plus loin, le Pont des Arts, le pont des amoureux par excellence. Son nom vient du palais des Arts, l’ancienne appellation du musée du Louvre


 

1 commentaire sur "SAINT-ANDRÉ DES ARTS – ODÉON"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *