Minaret de la Grande Mosquée de Paris, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

PARIS ARABE

 

À deux pas du Jardin des Plantes, dans le 5ème arrondissement, on plonge dans les Mille et Une nuits de la Grande Mosquée de Paris et de l’Institut du Monde Arabe. Dépaysement et enrichissement garantis.

La Grande Mosquée.

Bâtie sur l’emplacement de l’ancien hôpital de la Pitié en 1926, la Grande Mosquée, la première de la métropole, fut édifiée pour rendre hommage aux soldats musulmans morts durant la Grande Guerre. Inspirée de celle de Fès, elle est de style hispano-mauresque : sa partie décorative fut confiée à des artisans d’Afrique du Nord utilisant des matériaux venant de leur pays – dont les jolies mosaïques – selon l’art traditionnel du zellige (petit morceau de brique émaillée).

Plaque de la Grande Mosquée de Paris, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Plaque de la Grande Mosquée de Paris, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

Avec son minaret de 33 mètres, elle mêle plusieurs influences du monde musulman : la salle de prière avec son magnifique tapis, le minbar en bois (chaire), un cadeau du Roi Fouad, la madrassa (école) et le joli jardin, où l’on peut déguster des pâtisseries orientales accompagnées d’un thé à la menthe. Des visites sont organisées toute l’année, hormis les salles de sermons des imams et de prières.

Au-dessus de l'entrée de la Grande Mosquée de Paris, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Au-dessus de l’entrée de la Grande Mosquée de Paris, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

La mosquée intègre également un restaurant traditionnel, « Aux Portes de l’Orient », un salon de thé maure, et bien sûr, un hammam (non mixte), l’un des plus beaux de la capitale !


Où ?

→ Grande Mosquée  2, place du Puits-de-L’Ermite, Paris 5ème. Tél.: 01 45 35 97 33 / www.mosquee-de-paris.org. Visite guidée TLJ, sf  Ve. & jours de fêtes musulmanes. Restaurant, salon de thé & hammam au 39, rue Geoffroy St-Hilaire, Paris 5ème. Tél.: 01 43 31 38 20.


L’Institut du Monde Arabe.


Certes, la vue sur Paris depuis la terrasse est l’une des plus belles qui soient. Certes aussi, l’endroit vaut le détour pour l’architecture aux 1.600 panneaux en verre et en acier recouvrant la façade sud – ces moucharabiehs s’inspirant des maisons arabes – qui s’entr’ouvent automatiquement en fonction de la lumière du soleil.

Entrée de l'Institut du Monde Arabe, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Entrée de l’Institut du Monde Arabe, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

Mais il convient de s’arrêter plus longuement pour entrer dans ce haut lieu de la culture arabe. S’y déroulent en effet concerts, spectacles, activités pour jeunes, les fameux « jeudis de l’IMA » aux cours prestigieux, et la balade hebdomadaire « Paris arabe historique » pour prendre toute la mesure de la présence arabe dans la capitale.

L'Institut du Monde Arabe, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
L’Institut du Monde Arabe, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

Son riche musée est tout entier dédié à l’art et à la civilisation arabo-islamique des origines à nos jours, tandis que sa bibliothèque, riche de 85.000 documents, est une exception du genre en Europe. À suivre de près : ses expositions thématiques, ainsi que ses expositions pédagogiques itinérantes.

Où ?

→ Institut du Monde Arabe  1, rue des Fossés St-Bernard – Place Mohammed V, Paris 5ème. Tél.: 01 40 51 38 38 / www.imarabe.org / TLJ sauf Lu. : de 10h à 18h (23h30 pour la terrasse) + Promenade « Paris arabe historique » : le Sa. à 16 h jusqu’à fin septembre. Durée : 2h30. Tél. : 01 40 51 39 50.


 À savoir.


Avec la chahâda (profession de foi), la salât (prière), la zakat (aumône) et le hadj (pèlerinage), le ramadan (jeûne) fait partie des cinq obligations inscrites comme piliers (arkân) de la religion musulmane. Le ramadan est le nom arabe du 9ème des 12 mois du calendrier lunaire : c’est en effet la 27ème nuit de ramadan que le Coran fut révélé au prophète Mahomet. Le commencement et la fin du jeûne quotidien sont déterminés par la vision du croissant de lune, variant selon le pays où l’on se trouve. On prend un rapide repas avant le lever du soleil et un repas festif, l’iftar, à base de dattes et la soupe traditionnelle (la chorba), « quand il n’est plus possible de distinguer le fil blanc du fil noir » (selon le Coran), autrement dit après le coucher du soleil ! Si le Ramadan est un mois de jeûne, de piété et de prière, c’est aussi un mois de convivialité, de retrouvailles familiales et de solidarité (la Zakat). La fin de cette période donne lieu à une grande fête, l’aïd, où les maisons décorées pour l’occasion accueillent famille, amis et voisins autour des plats traditionnels.

Mosaïque de la Grande Mosquée de Paris, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT
Mosaïque de la Grande Mosquée de Paris, Paris 5ème © Isabelle SIBOUT

 

1 commentaire sur "PARIS ARABE"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *