La Pyramide du Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT

LOUVRE

Situé dans le 1er arrondissement, cet ancien palais royal, idéalement placé entre la Madeleine et les Halles, mérite un large détour sinon un séjour prolongé.

Résidence royale
.

Depuis la fin du XIIème siècle, les bâtiments du Louvre dominent le coeur de Paris et n’ont cessé de s’agrandir ! Sous Philippe-Auguste naît le château fort du Louvre, censé protéger la cité de Paris du danger anglo-normand.

Le Louvre et la Seine, Paris 1er © Isabelle SIBOUT
Le Louvre et la Seine, Paris 1er © Isabelle SIBOUT

Mais c’est avec François Ier, sous les auspices de Pierre Lescot, que démarre la construction du Palais de style Renaissance italienne, qui deviendra la résidence des rois de France. L’ouvrage poursuivi par Henri II bifurquera quelque peu à sa mort : sa veuve, Catherine de Médicis, ne s’y plaisant guère, elle se fit en effet construire une demeure aux Tuileries à quelque 500 mètres du Louvre. Elle avait même prévu un passage couvert et direct à l’abri des intempéries et des regards, matérialisé ensuite par la Grande Galerie. Le coeur du monument prendra l’aspect qu’on lui connaît aujourd’hui avec les travaux entrepris sous Louis XIII et Louis XIV, achevés sous Napoléon Ier et III avec la Cour Carrée et la Galerie Apollon.

Le Louvre depuis la Seine, Paris 1er © Isabelle SIBOUT
Le Louvre depuis la Seine, Paris 1er © Isabelle SIBOUT

La disparition malheureuse des Tuileries en 1871 marque l’acte de naissance du Louvre actuel : le pouvoir royal n’y étant plus, le Louvre peut désormais se vouer tout entier à la culture, dont l’activité grandit elle aussi, tant dans ses murs qu’en dehors : un « deuxième » Louvre a en effet été inauguré en 2012, dans le Nord de la France, à Lens. Prochainement, le Louvre Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis verra le jour.

L'école du Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT
L’école du Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT

Trésors au Musée
.

Si les trésors du Louvre devaient se réduire à un sourire, ce serait bien sûr celui de Mona Lisa, la Joconde, qui continue de séduire tant de gens. Le secret de ce sourire discret restera à jamais gravé dans le cœur de son auteur, Léonard de Vinci, qui la peignit en 1504. Outre la Vénus de Milo, l’esclave mourant, Le Scribe accroupi, ce vieillard de 4.500 ans, Les Noces de Cana, il reste des milliers d’œuvres à admirer et la flamboyante Galerie d’Apollon à parcourir. Et pour cause… François Ier, fondateur de la première collection artistique, fut suivi par ses successeurs, réunissant des œuvres datant de la naissance des grandes civilisations antiques du bassin méditerranéen jusqu’à la civilisation occidentale du Moyen-Âge à la première moitié du XXème siècle.

La place du Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT
La place du Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT

Répartis en huit départements, sans compter la Grande Galerie et la salle des Arts premiers, ce n’est pas moins de 35.000 œuvres qui sont proposées à notre regard en un lieu réunissant palais et musée depuis le projet « Grand Louvre » lancé par Mitterrand (1981) et confié à l’architecte Ieoh Ming Pei afin d’accueillir le plus grand nombre.

Le Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT
Le Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT

Où ?

→ Musée du Louvre 99, rue de Rivoli Paris 1er. M° Palais Royal-Musée du Louvre ou Louvre-Rivoli / Tél.: 01 40 20 50 50 & Banque d’information : 01 40 20 53 17 / www.louvre.fr

Pratique. Ouvert de 9h à 18h sauf mardi. Nocturnes jusqu’à 22h les mercredi et vendredi. Gratuit le premier dimanche de chaque mois, hors expositions temporaires du hall Napoléon.


Le Carrousel du Louvre
.

Baignée par la lumière de la pyramide inversée, cette vraie petite ville sous terre, aux boutiques de mode et de bijoux et de cafés, semble faire écho avec celle de l’architecte sino-américain Pei.


Pyramidal
 !

Une réussite qui a fait couler beaucoup d’encre il y a quelque vingt ans ! La pyramide du Louvre, haute de 21,64 mètres et large de 35,42 mètres, construite sous les instructions de l’architecte Pei, est une belle démonstration d’équilibre entre un monument grandiose et la légèreté d’un symbole moderne.

La Pyramide du Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT
La Pyramide du Louvre, Paris 1er © Isabelle SIBOUT

Une sorte d’éclat de quartz est posé au centre de la Cour Napoléon et en assure l’entrée principale. Le hall Napoléon est en effet le centre de distribution du musée vers ses trois ailes : Sully, Denon, Richelieu. L’on ne peut que fortement recommander de prendre le plan du musée à l’entrée. Pratique et gratuit.


 

3 commentaires sur "LOUVRE"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *