Quelque chose de bleu_Charlotte ARMSTRONG

Les reines du crime

QUELQUE CHOSE DE BLEU de Charlotte ARMSTRONG

Néo, 1988.

LE ROCHER DE LA TÊTE-NOIRE de Patricia WENTHWORTH 

10/18, 1994.

On connaît tous Agatha Christie… Mais on connaît moins la Britannique Patricia Wentworth et l’Américaine Charlotte Armstrong, spécialistes du whodunit ou whodunnit (de l’anglais « Who [has] done it? » c’est-à-dire « qui l’a fait ? »). Aussi appelé roman de détection ou roman d’énigme, c’est une forme complexe du roman policier dans laquelle la structure de l’énigme est le facteur prédominant : les indices sont fournis au lecteur qui est invité à en déduire l’identité du criminel avant que la solution ne soit révélée dans les dernières pages du livre. Présentation de deux reines du crime à travers deux livres.


 

1 commentaire sur "Les reines du crime"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *