Le parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT

JAVEL & ANDRÉ-CITROËN

Qui l’eût cru ? En lieu et place de l’actuel parc André-Citroën dans le 15ème arrondissement, on y fabriquait l’eau de Javel, puis des voitures en série. Aujourd’hui, on se balade dans des jardins sériels jusque dans les airs.

Javel.

Naguère petit port et garage de bateaux, ce quartier devint célèbre avec l’implantation par le Comte d’Artois en 1777 d’une usine d’acide : la fameuse eau désinfectante de Javel. Deux siècles plus tard, l’industriel André Citroën y fabriquait pour les besoins de la première Guerre mondiale 20.000 obus par jour ! La paix revenue, notre homme poursuivit l’aventure avec l’automobile en série cette fois, une première en Europe. Berceau des fameuses tractions avant et la DS, l’activité prit définitivement fin en 1982 pour déménager à Neuilly-sur-Seine.

Les tours du quartier Javel depuis la rue Berton, Paris 16ème © Isabelle SIBOUT
Les tours du quartier Javel depuis la rue Berton, Paris 16ème © Isabelle SIBOUT

Où ?

→ Parc André Citroën  2, rue Cauchy, Paris 15ème. Accès quai André-Citroën, rue Leblanc, rue Saint-Charles, rue de la Montagne-de-la-Fage. M° Javel. Ouvert de 8h à 20h30.


Parc futuriste.

C’est à l’emplacement des 24 hectares de l’usine Citroën que le parc a été inauguré en 1992. Oeuvre futuriste réalisée par les architectes et paysagistes Provost, Clément, Berger, Viguier et Jodry, le parc est l’une des créations les importantes de la fin du siècle dernier à Paris (inauguré en 1992). Directement ouvert sur la Seine, ses 13,9 ha sont une belle perspective sur le fleuve.

L'entrée du parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT
L’entrée du parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT

Le parc offre en effet une mise en scène végétale et aquatique atypique. Parcouru en diagonale par une ligne droite de 800 mètres qui change constamment de paysage (pièces d’eau, pelouses, bambous, escaliers), il dispose de deux serres monumentales transparentes de 15 mètres de haut qui abritent des plantes exotiques et méditerranéennes et d’une île artificielle en contrebas.

Une des deux grandes serres du parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT
Une des deux grandes serres du parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT

Son originalité réside en une succession de jardins : le Blanc, protégé de hauts murs, où poussent des plantes vivaces à dominante blanche (anémones, ibéris), dédié à la promenade et aux jeux pour les enfants ; le Noir, tout aussi clos, à la végétation plus touffue (pins, rhododendrons, chênes) menant à une petite place entourée de jets d’eau ; le grand parc enfin  rythmé par des jeux d’eau, où l’on trouve de beaux spécimens d’arbres tel le séquoia, originaire d’Amérique du Nord, dont  l’aspect fibreux permettrait de pratiquer la boxe car il rebondit !

Une allée du parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT
Une allée du parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT

En plus des jardins des Métamorphoses et en Mouvement, six petits jardins sériels (au nord-est) auxquels répondent six petites serres : leurs couleurs sont associées à un métal, une planète, une couleur, un jour de la semaine, un état de l’eau, un sens : ainsi, le Jardin Bleu, le plus proche de la Seine, représente à la fois le cuivre, Vénus, vendredi, la pluie, l’odorat ; le Jardin Vert, l’étain, Jupiter, jeudi, la source et l’ouïe ; le Jardin Orange, le mercure, Mercure, mercredi, le ruisseau, le toucher ; le Jardin Rouge, le fer, Mars, mardi, la cascade, le goût; le Jardin Argent, l’argent, la Lune, lundi, la rivière, la vue; le Jardin Doré, l’or, le Soleil, dimanche, l’évaporation, le 6ème sens. De quoi s’amuser et développer tous nos sens.

Les colonnes du parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT
Les colonnes du parc André-Citroën, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT

Dans les airs !

Jules Verne en resterait pantois… Le premier vol humain est né à Paris avec la montgolfière, puis dix jours plus tard, avec le premier ballon à gaz. Mais c’est Henri Giffard qui créa l’événement en 1878 à l’occasion de l’Exposition universelle organisée à Paris en imaginant un ballon hydrogène de 25.000 m3 actionné par un treuil à vapeur. Le premier ballon captif était né. Il aura fallu attendre les festivités de l’An 2000 pour que deux compères passionnés d’aérostation le remettent au goût du jour et fondent la société Aérophile. Depuis, elle vend des ballons ailleurs dans le monde, tandis qu’à Paris, le nôtre est toujours là.

Elément d'architecture du parc André-Citroën et le Ballon de Paris, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT
Elément d’architecture du parc André-Citroën et le Ballon de Paris, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT

Non seulement ce moyen de transport aérien est écologique (gonflé à l’hélium, gaz plus léger que l’air, ininflammable, sans aucun impact sur l’environnement), mais il s’est constitué une seconde vie : il indique la qualité de l’air parisien grâce à un système lumineux interne intégré, allant du vert (bon) au rouge (mauvais) en passant par l’orange (médiocre). Cette charlière reliée au sol par un grand câble peut accueillir jusqu’à 30 personnes qu’elle emmène en quelques minutes à 150 mètres d’altitude. De là-haut, elle tutoie les tours Eiffel et Montparnasse, les seules plus élevées. Tout en découvrant les plaisirs du vol en ballon, on jouit d’une vue à 360° : en faisant le tour de la nacelle, on reconnaît les monuments de Paris et plus encore : la forêt de Meudon au loin, le parc de Saint-Cloud, le mont Valérien, l’hippodrome de Longchamp, et en dessous, le parc Citroën, qui se fait tout petit…

Où ?

Ballon de Paris  Parc André-Citroën, Paris 15ème. M°  Javel ou Balard. Tél.: 01 44 26 2000 / www.ballondeparis.com

Précaution fort utile : pas de réservation, mais appelez la veille, sinon le jour même : le voyage dépend fortement de la météo.


Non loin, le square Paul Gilot.

Reconnaissable à son joli kiosque en forme de pagode entouré de bambous, ce petit square, ouvert en 1926, transporte le visiteur dans un voyage imaginaire où des plantes de terre de bruyère côtoient des marronniers, des tilleuls et des érables. Il honore la mémoire de Paul Gilot (1888-1938), ingénieur de la Compagnie des Glaces et Verres spéciaux de France. Quant aux enfants, ils y trouvent leur bonheur en s’amusant sur les agrès joliment colorés situés tout à côté.

Aire de jeux, Square Paul Gilot, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT
Aire de jeux, Square Paul Gilot, Paris 15ème © Isabelle SIBOUT

Où ?

→ Square André Gilot  33 bis, rue de la Convention (face à l’Imprimerie nationale), Paris 15ème. M° Javel – André Citroën. Ouvert de 8h à 18h.


 

1 commentaire sur "JAVEL & ANDRÉ-CITROËN"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *