Miss Metromonde, Collage et peinture, FKDL © OPUS DÉLITS

FKDL

     Autodidacte, ce collagiste parisien est passionné de vieux papiers accumulés au fil des années.

Découvrant l’art scotch, il va largement utiliser ce ruban adhésif pour en jouer – et en rejouer – sous toutes les coutures. La technique consiste à coller avec ledit ruban des pages de magazines, à les arracher ensuite, pour les repositionner sur un support final. Il a ainsi créé pas moins de 3.500 collages, allant de tout petits formats à des formats 3X1 mètres.

Parallèlement, il dessine des silhouettes aux allures acrobatiques (influence d’une année passée à l’école du Cirque ?) qu’il habille de ses fameux collages de revues des années 20 aux années 60. 

Cette juxtaposition de techniques différentes joue ainsi de plusieurs niveaux de lecture.  Aussi faut-il s’approcher de l’oeuvre pour en déceler toutes les subtilités et admirer cet impressionnant souci du détail qui mêle diverses techniques artistiques toutes maîtrisées.

Il a ainsi collé sur les murs des différentes capitales européennes, mais aussi à New York et à Paris, où il vit et travaille. Le Marais et l’Est parisien sont ses quartiers de prédilection : quelque trente personnages par mois sortent de son imaginaire !

→ fkdl.com

Miss Metromonde, Collage et peinture, FKDL © OPUS DÉLITS
Miss Metromonde, Collage et peinture, FKDL © OPUS DÉLITS

 

1 commentaire sur "FKDL"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *