Beaux immeubles de Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

BATIGNOLLES

Si le quartier des Batignolles (17ème arrondissement) demeure l’un des endroits les mieux préservés de la capitale avec son église, ses cours intérieures et ses rues commerçantes, le quartier est en cours de métamorphose : il fait partie avec Clichy d’un vaste projet d’éco-quartier et accueille désormais le plus grand centre judiciaire d’Europe.

Une âme d’antan.

Aux portes de Paris, cet ancien village, qui inspira nombre d’écrivains, fut pris d’assaut par de petits artisans et employés au début du XIXème siècle. Rattaché à Paris en même temps que Monceau, il a continué d’attirer de nouveaux venus pour devenir le quartier populaire des Batignolles, tandis que de l’autre côté de la voie ferrée, Monceau abritait une population bien plus fortunée, dont témoignent les superbes façades des villas de la rue de Tocqueville. Aujourd’hui, le quartier a conservé son âme d’antan. Ce qui en fait son succès.

Un commerce de la rue des Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT
Un commerce de la rue des Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

Pour en avoir le coeur net et les papilles embaumées, on commence la balade par la rue piétonnière de Lévis, véritable sanctuaire du bien-manger : ainsi, les viennoiseries, pâtisseries et autres pains chez Léonie, de même que les rôtisseries et primeurs… Juste à côté, une petite impasse du même nom et son Hôtel du Progrès qui abritait autrefois les artisans du quartier.

Vieille enseigne, Hôtel du Progrès, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT
Vieille enseigne, Hôtel du Progrès, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

Où ?

→ Léonie 96, rue de Lévis, Paris 17ème. Tél.: 01 42 27 28 27 / leonie-paris.fr


À l’Anglaise.

Au bout de la rue Lévis, on débouche sur la rue du Cardinet. La vue est surprenante : l’immense réseau ferroviaire, et, au beau milieu, le square des Batignolles, parc aménagé à l’Anglaise.

Le parc de Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT
Le parc de Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

En son sein, une petite orangerie circulaire abrite un palmier des températures de nos climats. En sortant du parc, on se retrouve face à l’église blanche Sainte-Marie des Batignolles qui domine la place.

L'église Sainte-Marie, Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT
L’église Sainte-Marie, Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

Vivons cachés.

En poursuivant la rue Cardinet jusqu’à la station de métro Brochant, un passage mérite une attention particulière et un arrêt obligé : la Cité des Fleurs.

La Cité des Fleurs, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT
La Cité des Fleurs, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

En lieu et place d’une gardienne, un homme bat le pavé du matin au soir pour assurer la tranquillité de l’endroit. Ce bel ensemble de maisons architecturales de type Art nouveau ou baroque contraste avec le tumulte de l’avenue de Clichy. Ici, arbres, moineaux et nains de jardin sont rois.

Les nains de jardin de la cité des Fleurs, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT
Les nains de jardin de la cité des Fleurs, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

Deux autres cités, moins cossues mais non dépourvues de charme : la cité Lemercier, invisible de la rue, sinon par une grande grille aveugle peinte en noir. Cette allée témoigne de l’habitat populaire où résida aussi Jacques Brel avant ses succès. Plus petite, la Cour fleurie Saint-Pierre, coincée entre de grands immeubles neufs : le calme y est absolu pour des artistes inspirés.


Pour les Dames.

On rattrape la rue où la « Dame » est à l’honneur : la Gazette du Haut des Dames augure de la vie du coin.

La Gazette du Haut des Dames, Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT
La Gazette du Haut des Dames, Batignolles, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

Plus bas, tout est prévu pour la toilette aux goûts rétro : Charlotte Corday dans sa baignoire annonce la couleur d’une mise en scène intérieure, qui propose la restauration de robinetteries anciennes, la fabrication de robinetteries artistiques selon des techniques anciennes ou bien encore, des flacons de toilette…

Salle de bains rétro, rue des Dames, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT
Salle de bains rétro, rue des Dames, Paris 17ème © Isabelle SIBOUT

Où ?

→ Salle de Bain Rétro SBR 29, rue des Dames, Paris 17ème. Tél.: 01 43 87 88 00 / www.ateliersdeparis

On termine la visite par l’axe majeur du quartier : la rue des Batignolles, tout aussi commerçante et animée que la rue Lévis. Et l’on fait une pause aux Puces de Batignolles pour une dégustation de vin bien méritée à la ficelle le soir, après cette promenade d’un autre temps.


Un vaste réaménagement.

Le réaménagement du quartier trouve son origine dans la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques de 2012. Certes, celle-ci a échoué. Mais le projet « Clichy-Batignolles » était toutefois lancé autour du parc Clichy-Batignolles – Martin Luther King avec le Plan Biodiversité : richesse de la faune et de la flore dans le parc, plantations variées le long des voiries, îlots paysagés et toitures photovoltaïques, utilisation d’éco-matériaux (PVC interdits), collecte automatisée des déchets au moyen d’un réseau pneumatique souterrain, ce qui en fait le premier quartier parisien équipé en ce sens.

Tandis que logements, commerces, bureaux et équipements publics (crèches, écoles…) voient le jour, le Palais de justice s’est installé en 2018 au nord de la ZAC des Batignolles, en bordure de l’avenue de la Porte-de-Clichy : conçu par Renzo Piano, l’architecte du centre Pompidou à Beaubourg, il est constitué de trois ensembles avec une cascade de terrasses verdoyantes et d’une tour culminant à 160 mètres, ce qui en fait la 2ème tour la plus haute de Paris après celle de Montparnasse. Le nouveau Palais réunit le tribunal de Grande instance de Paris, le tribunal de la Sécurité sociale, le tribunal de Police et les vingt tribunaux des arrondissements de la capitale.

Reliée au Palais de Justice, la Direction régionale de la police judiciaire de Paris (le fameux 36, quai des Orfèvres situé autrefois sur l’Île de la Cité) a également emménagé sur ce site dans un immeuble moderne et sécurisé, haut de huit étages et nommé Le Bastion (du nom de la rue où il se trouve : 36, rue du Bastion). 

Renseignements :

http://www.clichy-batignolles.fr


2 comments on “BATIGNOLLESAdd yours →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.