Couverture roman 7ème étage, Editions SEGUIER, 2010

7ÈME ÉTAGE

SYNOPSIS

Lorsqu’une petite provinciale débarque à Paris et se met en tête de trouver la chambre de ses rêves pour y vivre, elle ne s’attend guère aux aventures qui l’attendent. De la quête du bien immobilier, si cher à ses yeux, à son installation, puis son habitation, elle va vivre moult péripéties depuis une seule et même pièce : dix mètres carrés à  peine, situés au 7ème étage d’un superbe immeuble haussmannien !

Décalé des autres, à l’instar de la petite provinciale qui occupe l’une de ses chambres, cet étage va tour à tour se transformer en pouponnière, ménagerie, garçonnière, party pour une vaste pendaison de crémaillère. 

Un vase-clos grave et burlesque, inspiré d’une histoire vraie.


ILS ONT DIT…

♦ Bibliothèques de Paris : Premiers romans 2010 – Sélectionné parmi les 30 titres retenus par les lecteurs et les bibliothécaires (2011).

« Une jeune provinciale achète « au culot » une chambre de bonne à Paris dans un bel immeuble haussmannien. 

Une jeune romancière nous ficelle « au culot » un roman très réussi autour des micro-événements de la vie de l’héroïne dans ses moins de 10 mètres carrés.

Un petit goût acidulé et rafraîchissant ».

♦ Revue Atlantica n°171 – Mars-Avril 2010.

« Une petite provinciale à la recherche d’une perle rare : un logement à Paris intramuros. Tous ceux qui ont fait ce rêve et connu cette galère se retrouveront dans cette jeune standardiste à mi-temps. Et apprécieront… Car la demoiselle ne joue pas les pleurnicheuses et son énergie, son obstination, son inébranlable humour feront de ses lecteurs des supporters attachés à sa réussite. Sa conquête…une chambre de bonne, au 7ème étage. L’immeuble, les habitants qui « vont avec l’immeuble », on en ferait bien une pièce de théâtre. Et on se rappelle La vie, mode d’emploi de Georges Pérec. C’est un compliment ».

♦  Interview France 3 Normandie – Décembre 2010.

« Isabelle Sibout met ses qualités de journaliste au service d’une histoire à la grave et burlesque si tant est que les aventures d’une jeune provinciale puissent prêter à sourire. Même dans les situations les plus invraisemblables.  C’est une tranche de vie bien dans l’air du temps que nous propose l’auteur.

A la recherche de son prochain, elle ne tardera pas à rencontrer les personnages les plus improbables dans un milieu urbain qui rappellera des souvenirs à bien des lecteurs confrontés eux aussi à des mutations qui ne seraient pas que géographiques… »

P. Goudé.


Si vous êtes intéressé(e)...

Il reste des exemplaires. Pour une commande, merci d’utiliser le formulaire de contact du site. Le prix de vente est de 10 euros avec dédicace, frais d’affranchissement compris (au lieu de 15 euros prix public).


LIENS

Lire des extraits du roman.

Voir le lieu de l’histoire.


 

1 commentaire sur "7ÈME ÉTAGE"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *